Informer ses adhérents, ses partenaires, ses financeurs, son environnement de ses activités : le site est alors une plaquette de communication couplée à un journal interne mis à jour en temps réel, accessible de partout. Il peut servir à mobiliser rapidement un grand nombre de personnes sur un sujet d’actualité : appel à une manifestation, signature d’une pétition, participation à un débat de fond, une collecte de fond etc.

Se faire connaître ou reconnaître en développant un site incontournable dans un secteur particulier. Il faut alors pouvoir fournir des informations à valeur ajoutée pour le public, c’est-à-dire des informations intéressantes auxquelles le public n’a pas accès autrement, tout du moins aussi facilement.

Vous pouvez, par exemple : référencer tous les projets associatifs innovants en matière d’environnement, avec leurs coordonnées ; informer de l’actualité de ce secteur ; donner des réponses correspondant aux questions qui vous sont les plus posées. L’intérêt de donner ces informations, qui sont parfois payantes en temps normal, est d’attirer les internautes vers votre association et de leur démontrer la valeur de votre site et donc de votre association.

Aspect sûrement le plus intéressant, le site peut être « interactif ». C’est-à-dire offrir la possibilité d’échanger, de créer un lien entre les visiteurs et l’association, ou entre les différents visiteurs. Pour cela, l’internaute peut laisser un message, participer à un forum de discussion ou à une liste de diffusion. Il correspond à l’idée de débat fortement liée au mouvement associatif.

Développer de nouvelles activités ou de nouveaux outils pour l’association : inscription à des activités par Internet, diffusion de listings d’informations, veille informationnelle thématique sur le réseau pour d’autres associations, etc.